Bienvenue

Sur notre site Internet, vous trouverez des moyens de prévention pour une bouche et des dents saines ainsi que des informations pratiques sur l'équipe et le cabinet.
N'hésitez pas à nous contacter !



Michiels Dental Clinic Brussels

Rue du Bémel, 191
1150 Bruxelles
Tél. : 00 32 2 772.00.72

Recherche

par mot-clés

Charte déntologique
La pulpite
Vous venez de consulter en urgence pour une douleur intense sur une dent. Bien que cette douleur ai été soulagée en urgence par votre praticien, cela n'a pas suffi à en supprimer les causes.

Votre douleur est causée par une réaction inflammatoire très douloureuse encore dite "rage de dent" : c'est la conséquence de l'évolution d'une carie pas ou mal soignée.

Une carie est tout d'abord petite, puis, si elle n'est pas soignée avec les techniques appropriées elle continue à s'étendre en détruisant davantage de tissu dentaire. Petites ou de moyennes étendues, il est possible d'arrêter leur évolution sans grande difficulté.


En revanche, une fois que la carie a atteint le nerf de la dent, elle provoque une inflammation très douloureuse. II est possible que cette inflammation se produise sous un plombage, un composite ou une prothèse.


L'évolution peut dégénérer vers une mortification du nerf de la dent provoquant un abcès : la douleur est alors encore plus forte, puisqu'une infection bactérienne vient se rajouter à l'inflammation et que le tout est contenu sous ces restaurations.


Que faire en cas d'urgence?

Votre praticien vous a soulagé en urgence :

L'acte d'urgence a consisté à vous soulager rapidement et à vous remettre, généralement, une prescription médicamenteuse : respectez scrupuleusement cette ordonnance afin que le praticien puisse agir sur des tissus moins inflammatoires... et donc moins douloureux

Votre praticien vous donnera un rendez-vous

Afin de programmer confortablement la durée nécessaire et le plateau technique adéquats pour traiter la cause de votre douleur. N'hésitez pas à le rappeler en cas de difficultés.


Indépendentaire Editeur - Tous droits réservés
Le traitement orthodontique
Pour mener à bien son traitement, l’orthodontiste pourra demander la collaboration d’autres professionnels de santé : pédiatres, médecins spécialistes ORL, Chirurgiens maxillo-faciaux, chirurgiens-dentistes, médecins stomatologistes, orthophonistes, kinésithérapeutes

Les appareils les plus utilisés sont :
  • Les appareils amovibles, que le patient peut retirer. Les appareils ont divers ressorts et vérins, positionneurs.
  • Les appareils fixes que le patient ne peut pas retirer. Les appareils métalliques, esthétiques en céramiques (moins visibles) les appareils utilisés en technique linguale (totalement invisibles). Ils sont constitués de boîtiers ou verrous collés ou scellés sur les dents, reliés par des fils métalliques dont l’alliage, la section, la forme sont déterminés par les différentes étapes du traitement.
  • Les appareils auxiliaires s’utilisent avec les appareils fixes ou amovibles : élastiques, ancrage extra oral arc facial ou bande de tissu péricranien.
  • Les traitements complémentaires: extractions dentaires, chirurgie buccale ou maxillo-faciale, traitements médicaux, adéoïdectomie ou amygdalectomie (Ablation des végétations ou des amygdales), mini vis, orthophonie


Les techniques collées

Il existe diverses possibilités de technique collée, externe , interne

ils peuvent être remplacés dans un souci d'esthétique par des éléments transparents ou de la couleur des dents.

Les techniques linguales offrent la possibilité d’un appareil orthodontique efficace et totalement invisible.

La contention

Cette période correspond à la conservation du résultat obtenu, l'orthodontiste demande au patient de porter un appareil de nuit ou colle un fin fil sur l'arrière des dents pendant une durée plus ou moins longue en fonction de la tendance à la récidive (tendance au retour à l’état antérieur) qui est très variable selon les personnes et les malformations.

Cette phase est trop souvent négligée par les patients qui est pourtant essentielle pour la pérennité du résultat. Le vieillissement de la denture s’accompagnant quelquefois de modifications de la position des dents, le patient doit rester vigilant et ne pas omettre les visites annuelles de contrôle chez son praticien traitant.